Paulo, le sauveteur.

Paulo
Dessin au graphite, format: 8.5 »x11 »

De l’ouverture de la plage à la fermeture de celle-ci, je l’ai vu travailler à ouvrir les parasols, déplier les chaises, s’assurer que tous trouvent leur place. Le travail de sauveteur sur le bord de la plage où je passe une partie de mes vacances est un travail plus demandant qu’il n’y parait au premier regard.Sans compter qu’il fait très chaud et que, contrairement à nous, Paulo ne peut se glisser dans l’eau afin de se rafraichir quand il n’en peut plus.

Alors, quand après quelques jours il m’a demandé de faire son portrait, je n’ai pu refuser. Seul hic, je n’ai pas pu lui dire que j’acceptais en reconnaissance de son travail admirable. Paulo ne parle qu’italien, et moi que trois mots de cette langue. Désolant.

Paulo passait près de moi quand je peignais, jetant un regard discret sur mon travail. Après quelques jours, il commentait l’évolution de mes pièces d’un bref  » Bello  » ou autre mot d’italien que je ne comprenais pas. C’est donc à partir du balcon de ma chambre que j’ai réalisé son portrait, question de lui faire la surprise.

Et ma surprise fut réussie, comme vous pouvez voir à son sourire sur cette photo.

Paulo et moi
Le pouce en l’air, une langue universelle, du moins en Italie et chez nous.

 

 

Une réflexion au sujet de « Paulo, le sauveteur. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s