« L’interne-hôte »

L’isolement immédiat imposé par la pandémie m’a laissée complètement désorientée. Étant à une période de ma vie où j’ai plusieurs rôles de soutien à jouer à titre de « fille de », « mère de » et « mamie de », j’ai soudainement dû redéfinir mon mode de communication avec les êtres que j’aime le plus au monde.

Côté art, une expo en cours a pris fin, d’autres ont été annulées. Et c’est par les médias électroniques que j’ai présenté mes œuvres et pu visiter artistes, musées et galeries. Comme tous les artistes, je suis devenu hôtesse de mes expos. D’où le titre de l’œuvre.

Symbolique de la main vide, l’expression faciale, l’utilisation du clair-obscur…
Ça vous parle?

« Autoportrait – l’interne-hôte », 2020, graphite sur panneau de bois, 48"x48"
(photo: L’art de capter par Josiane Farand).©
« Autoportrait – l’interne-hôte », 2020, graphite sur panneau de bois, dans le cadre du projet « Contamination culturelle ». Un autre projet rendu possible grâce au CACVS (Conseil des arts et de la culture de Vaudreuil-Soulanges). (photo: L’art de capter par Josiane Farand).

La Covid-19 passera. Rapidement j’espère mais je n’y crois pas. Les autres grandes pandémies n’ont pas épargné les gens et ça revient, qu’on le veule ou pas.
Comme on n’a pas le choix, on garde le sourire et on garde contact électroniquement.

Pour ce qui est du déconfinement…pas certaine que j’aime l’idée. En fait, pas d’accord du tout. Pourquoi? Les gens ne respectent pas les règles. Je voudrais pourtant mais j’observe chaque jour des gens autour de moi faire fi des règles comme si la pandémie n’existait pas. Bras dessus, bras dessous au bar. Selfie côte à côte pendant une activité. Rassemblement sans distanciation…on n’est pas sortie de l’auberge comme on dit!

2020 – La pandémie de Covid-19.
Elle frappe la planète en quelques semaines, voire mois.
Le constat n’est pas près d’être fait.

1956 – La grippe asiatique
A été elle aussi répertoriée pour la première fois en Chine. Cette fois-ci, on parle de 1 à 4 millions de morts dans le monde. Sa souche entrainera une 2e pandémie (grippe de Hong Kong) de 1968 à 1969, tuant pour sa part, environ 1 million de personnes. Durée: quelques mois + 1 an.

1918 (peut-être plus tôt, 1916 ou 1917) – La grippe espagnole
Elle est responsable d’avoir causé la mort de 30 à 100 millions de personnes sur l’ensemble du globe. Durée: près de 2 ans.

1826 – Le choléra
On dit que 3 millions de cas ont été recensés causant 100 000 décès. Durée: 3 ans.

1518 – La variole
Responsable d’avoir décimé 75% de la population amérindienne, la variole fit un effroyable ravage de 1518 à 1650 environ. Mais ce n’est pas tout. Elle fut également responsable d’autres pandémies. Elle fera notamment 20 000 morts en Inde, jusqu’à l’éradication en 1977. Durée: incroyablement trop long.

Instalation à St-Polycarpe en juillet 2020.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s